Blog

Exposition « Vitalien VI. L'invention de l'Isola Bella » en avant-première : aperçu de la première partie

En attendant de pouvoir visiter l’exposition « Vitalien VI. L’invention de l’Isola Bella » au Palais Borromée, partons donc à la découverte de ses quatre sections avec quelques avant-premières sur son parcours.

L’exposition se déroule dans l’immense salle qui a longtemps été au centre de longues discussions entre le commanditaire Vitalien VI Borromée et les architectes Andrea Biffi, Filippo Cagnola et Carlo Fontana. Une grande maquette en bois de cet espace est présentée pour la première fois à l’occasion de l’exposition.

La première partie de l’exposition est consacrée aux politiques familiales : depuis le milieu du XVIIe siècle, l’Isola Bella est le cadre spectaculaire de la consécration internationale des descendants de saint Charles et de Frédéric Borromée. Vitalien VI et Gibert III, cardinal à Rome, tissent un précieux réseau d’alliances entre Madrid, Vienne et Rome ; cette famille de l’ancienne noblesse féodale est alors projetée dans des scénarios plus larges, au-delà des frontières de ce que l’on appelle « l’État Borromée », comme les historiens ont défini le territoire du lac Majeur contrôlé par la famille depuis le XVe siècle. Un épisode emblématique de cette nouvelle expansion est le mariage de leur neveu et chef de file Charles IV avec la nièce du pape Innocent XI, en 1677. Dans les eaux profondes situées devant l’île, une grandiose fête navale est organisée pour ce mariage, dont l’exposition permet de découvrir les plans et les restitutions graphiques.

Dans cette partie se trouvent également le buste en marbre de Vitalien VI Borromée et son portrait réalisé par un peintre inconnu. Le buste, de Carlo Simonetta, est le seul portrait sculpté du comte Vitalien VI modelé de son vivant. Le tableau, au contraire, est un portrait de cour qui souligne les vertus de grandeur, de dignité et de magnificence, typiques du personnage. On pense que le tableau a été réalisé par Pier Francesco Cittadini, évoqué à plusieurs reprises dans la maison Borromée pour des travaux de famille. Cette première partie présente aussi un portrait de Vitalien VI réalisé par Salomon Adler et des médailles de Giuseppe Vismara (dont 65 signées) qui illustrent la vie civile, politique, militaire et artistique du duché à travers l’effigie métallique de ses protagonistes, dont celle dédiée à Vitalien VI en 1688.

Main sponsor Aon

Articoli consigliati