Isole Borromee Isole Borromee

4 mai 2020

Questions de l’interview faite à la Galleria Continua

Questions de l’interview faite à la Galleria Continua

1. L’exposition d’art contemporain « Utopies Fantastiques » rassemble les œuvres de 15 artistes internationaux : quel est le fil conducteur qui relie les artistes et les œuvres ?

Les œuvres de ces artistes témoignent de la puissance thaumaturgique de l’art : elles agissent sur notre regard en nous donnant la possibilité d’imaginer une réalité meilleure et de nous projeter dans des mondes alternatifs, loin de la vraisemblance de la vie quotidienne.

Rocca-Angera-Mostra-Fantastic-Utopias_Ai-Weiwei-Feiyu_credits-Andrea-Rossetti
Feiyu, Ai Weiwei. Mostra Fantastic Utopias, Rocca di Angera

2. Comment est née la collaboration avec Terre Borromeo et quelles sont les valeurs communes que vous avez perçues comme étant les plus proches et les plus fortes dans ce partenariat ?

La collaboration avec la propriété de leurs altesses Vitaliano et Marina Borromeo est née grâce à la rencontre organisée par une amie très chère de la Galleria Continua et une grande amatrice d’art, Maria Grazia Longoni. En juillet dernier, Maria Grazia nous a proposé de réaliser une exposition d’un de nos groupes d’artistes dans les salles de l’aile Scaligera à l’intérieur de la merveilleuse Rocca di Angera. L’exposition devait être le troisième rendez-vous, après les deux précédentes éditions organisées avec la Galleria Minini et la Galleria Lia Rumma. Nous avons immédiatement accepté sans aucune hésitation cette merveilleuse proposition qui impliquait Ilaria Bonacossa en qualité de commissaire de l’événement. Peu après, tout l’itinéraire s’est vite éclairci et mis en marche.

 

3. L’exposition « Utopies Fantastiques » est installée dans l’aile Scaligera de la Rocca di Angera. Entre 2015 et 2017, toute l’aile a fait l’objet d’une restauration minutieuse. Aujourd’hui, c’est un espace dédié aux expositions d’art contemporain organisées dans le cadre d’un projet culturel promu par leurs altesses Vitaliano et Marina Borromeo Arese, pour qui « la passion pour la beauté et l’innovation culturelle est un engagement envers les générations futures ». Que pensez-vous de cela ? Quel rôle l’art contemporain joue-t-il ou peut-il jouer auprès des nouvelles générations ?

Comme tant d’autres disciplines (musique, écriture, théâtre), l’art est un langage créé par l’homme pour pouvoir exprimer et transmettre des sentiments, des émotions, des pensées inaccessibles autrement. Ce que nous avons essayé de faire depuis nos débuts, en 1990, à San Gimignano, puis dans les autres villes où nous avons travaillé, a été d’essayer de créer des liens entre contextes différents ou censés l’être : entre l’art ancien et l’art contemporain, entre la ville et la campagne. Nous avons essayé d’établir des liens entre les pays, de rapprocher les traditions et les cultures, nous avons vagabondé à la découverte de lieux d’exposition insolites, parfois oubliés. En ce sens, nous nous sentons parfaitement à l’aise à la Rocca di Angera, un lieu d’une beauté extraordinaire qui investit dans la conservation et la protection du territoire, pour partager avec ses visiteurs un patrimoine historique, culturel et environnemental unique. La visite permet de découvrir l’imposant château et les fresques qui décorent ses salles, le Musée des Poupées et des Jouets qui rassemble l’une des collections les plus importantes et les plus variées d’Europe et encore le Jardin Médiéval où les fleurs et les plantes médicinales marquent le cycle des saisons, jusqu’à l’aile de la Scaligera où des expositions d’art contemporain ouvrent à de nouveaux paysages visuels et mentaux. Pour les jeunes, tout cela peut constituer une manière de faire des découvertes inattendues.

Rocca-Angera-Ala-Scaligera
Rocca di Angera, Ala Scaligera

4. Votre présence en Chine, en France et à Cuba vous donne une vision globale de l’art contemporain. À votre point de vue, quelles sont les différences dans la façon dont vous la vivez et la réalisez en Italie, en Europe et dans le reste du monde ?

L’art possède un langage universel que tous les hommes connaissent, d’Est en Ouest, et qui prend forme et visibilité à travers la recherche artistique. Ce langage relie le passé, le présent et l’avenir, grâce à un sentiment présent chez tous les hommes de tous les temps et de tous les lieux. Le langage universel de l’art parle avec le cœur. L’art a le pouvoir de construire des ponts merveilleux et les projets que nous réalisons dans nos bureaux à l’étranger activent des dynamiques qui nous surprennent à chaque fois et nous incitent à continuer. En 2014, nous avons été la première galerie étrangère à ouvrir en Chine avec un programme international et nous avons établi une relation solide avec la communauté culturelle chinoise et au-delà. Lorsque nous sommes arrivés, le district 798 était une usine désaffectée; aujourd’hui, c’est une réalité dynamique, un point de référence tant pour la culture urbaine de Pékin que pour les visiteurs étrangers. Le peuple cubain nous a accueillis avec enthousiasme et générosité, en enclenchant de vertueuses démarches d’enrichissement culturel mutuel. Aguila de Oro, le cinéma du quartier chinois de La Havane où est basé Continua, est un carrefour de rencontres, c’est un espace de vie, pas seulement d’art. La difficulté de trouver des matériaux et les complications logistiques infinies rendent souvent difficile la réalisation d’expositions et d’événements, mais chaque fois c’est un défi que, avec les artistes et toutes les personnes qui nous soutiennent dans ce travail, nous relevons avec enthousiasme et passion.

 

5. En 2020, vous avez célébré les trente ans de la Galleria Continua en ouvrant un nouvel espace à Rome. Il s’agit là d’un jalon important avec lequel vous avez également annoncé de nouvelles initiatives éducatives et culturelles. La Rocca di Angera consacre elle aussi un programme d’activités éducatives et récréatives aux enfants et aux jeunes. À votre avis, quels sont les éléments les plus efficaces pour permettre aux jeunes et aux enfants d’appréhender la culture et l’art contemporains ?

Offrir aux plus jeunes des espaces adéquats pour expérimenter et exprimer leur créativité, par exemple des ateliers qui favorisent les échanges et les rencontres. Nous pensons que l’apprentissage pratiqué tout au long de la vie, en tant que processus créatif et social, peut avoir un impact particulièrement important lorsqu’il est promu par les musées et les galeries.

La confrontation avec l’art contemporain et ses thèmes offre des possibilités stimulantes pour travailler avec les jeunes, les aider à comprendre la société et la culture contemporaines en promouvant des formes de citoyenneté active et de dialogue interculturel. Il est important d’investir dans des projets à long terme afin d’établir une relation de confiance et un langage commun tant entre les différentes institutions qu’entre les opérateurs et les jeunes concernés. Les potentialités des nouvelles technologies, de l’Internet aux réseaux sociaux, sont des langues et des moyens à exploiter car elles sont capables d’attirer les jeunes et de nous aider à établir un dialogue avec eux.

GALLERIA-CONTINUA-Photo-Ela Bialkowska-OKNO-Studio
If I Died, Sun Yuan & Peng Yu. Courtesy: the artist and GALLERIA CONTINUA. Photo by: Ela Bialkowska, OKNO Studio
2017_ina-Subodh-Gupta-exhibition-Continua
In This Vessel Lies the Philosopher’s Stone, Subodh Gupta: Exhibition view, 2017, Galleria Continua, San Gimignano, Photo Ela Bialkowska, OKNO Studio

6. Quelles sont les raisons de la décision de maintenir le siège de la Galleria Continua dans une petite ville de Toscane, loin des grandes métropoles et malgré le chemin qui vous a fait parcourir le monde ?

San Gimignano est la base qui nous a permis de grandir, qui nous a nourris grâce à la qualité et à la capacité de redéfinir le paysage fortement caractérisé par l’art. Notre nom, Continua, est lié à ce que l’art a généré comme lieu de vie dans un temps relativement lointain, mais toujours si vivant à nos yeux et à ceux de bien d’autres, qu’il nous inspire, encore aujourd’hui, dans notre recherche du potentiel que l’art peut exprimer, ici et ailleurs.

 
 
Mostra-Vitaliano-VI-AON-Main-Sponsor

 
 
EN SAVOIR PLUS SUR L’EXPOSITION +

Nos partenaires
Instagram Feed
#Berthier130
🖼
Tra le figure femminili della Galleria Berthier incuriosisce la nobildonna ritratta dal celebre pittore Giovanni Antonio Boltraffio.
.
L’opera risente dell’influenza di Leonardo che in quegli anni lavorava alla corte degli Sforza, ma con una nota personale, più emotiva e coinvolgente.
Del grande maestro il pittore emula il gioiello che ferma il velo della dama, come nella raffigurazione delle “Belle Ferronnière” del Louvre.
.
Con grande maestria Boltraffio riesce a dipingere l’eleganza esteriore e interiore di una dama della corte milanese. Scoprite i dettagli nelle stories.
.
Giovanni Antonio Boltraffio
Ritratto femminile
1500 circa
Galleria Berthier, Palazzo Borromeo
Isola Bella
.
.
.
#Berthier130
🖼
Among the female figures of the Berthier Gallery, the noblewoman, portrayed by the famous painter Giovanni Antonio Boltraffio, is one of the most intriguing.
.
The work is inspired by the influence of Leonardo who, during that time, worked at the Sforza court; but the piece also invokes a personal, more emotional and engaging sentiment.
Learning from the master, the painter was able to reproduce the jewel that holds the lady’s veil, just as it is depicted in the "Belle Ferronnière" in the Louvre.
.
With great skill, Boltraffio managed to paint the exterior and interior elegance of a lady of the Milanese court. Find out more in our stories.
.
Giovanni Antonio Boltraffio
Female portrait
About 1500
Berthier Gallery, Palazzo Borromeo
Isola Bella

#terreborromeo #lakemaggiore #lagomaggiore #borromeoexperience #palazzoborromeo #isolabella #artlovers #galleriaberthier #artgallery #baroque #baroccoitaliano #painting #viaggioinitalia
🛡
Gli stemmi nobiliari hanno una funzione precisa: identificare una persona o una casata in modo univoco.
⚔️
Vennero adottati a partire dal Medioevo ed ebbero all’inizio una funzione pratica: servivano a distinguere i diversi guerrieri impegnati nei tornei e nelle battaglie.
Anche la famiglia Borromeo ne ha collezionati molti. Nel corso dei secoli ha arricchito lo stemma originario in seguito ad alleanze, matrimoni, variazioni di status e conquiste territoriali.
✨
Tra gli elementi distintivi del suo stemma, i tre anelli a punta di diamante rappresentano l’unione delle casate Sforza, Visconti e Borromeo e il dono ricevuto da Filippo Maria Visconti e Francesco Sforza come premio per aver custodito i loro territori.
🔎
Riuscite a individuarli nelle stories?
.
.
.
🛡
Noble coats of arms have a precise function: to uniquely identify a person or house.
⚔️
They were adopted from the Middle Ages and initially had a practical function: they were used to distinguish the different warriors engaged in tournaments and battles.
The Borromeo family have collected many over the centuries. The original coat of arms has been enriched as a result of alliances, marriages, changes in status and territorial conquests.
✨
Among the distinctive elements of its coat of arms, the three diamond-tipped rings represent the union of the Sforza, Visconti and Borromeo families and the gift received by Filippo Maria Visconti and Francesco Sforza as a reward for guarding their territories.
🔎
Can you spot them in our stories?

#terreborromeo #lakemaggiore #lagomaggiore #borromeoexperience #stemmi #coatsofarms
#Berthier130
🖼️
Tra tutti gli sguardi della Galleria Berthier, quello inquieto e fiero di un gentiluomo pare fissarci dritto negli occhi.
.
Sembra quasi di conoscerlo, merito della posa informale e dell'espressività del ritratto. Daniele Crespi, pittore del Seicento lombardo molto amato dalla famiglia Borromeo, è famoso per la sua capacità di coinvolgere lo spettatore creando un'empatia immediata tra il soggetto dipinto e chi lo osserva.
.
Come ci riesce? Scopritelo nelle stories.
.
Daniele Crespi
Ritratto di gentiluomo con barba
1625-1630
Galleria Berthier, Palazzo Borromeo
Isola Bella
.
.
.
#Berthier130
🖼️
Among the many gazes in the Galleria Berthier, the restless and proud one of a gentleman seems to stare us straight in the eyes.
.
It feels like we almost seem to know him, thanks to his informal pose and the expressiveness of the portrait. Daniele Crespi, a seventeenth-century painter from Lombardy, much loved by the Borromeo family, is famous for his ability to engage the viewer by creating an immediate empathy between the painted subject and the observer.
.
How does he do it? Find out in our stories.
.
Daniele Crespi
Portrait of a Gentleman with a Beard
1625-1630
Berthier Gallery, Palazzo Borromeo
Isola Bella

#terreborromeo #lakemaggiore #lagomaggiore #borromeoexperience #palazzoborromeo #isolabella #artlovers #galleriaberthier #artgallery #baroque #baroccoitaliano #painting #viaggioinitalia
✨
Nella giornata della donna, vi presentiamo Clelia del Grillo Borromeo Arese (1684-1777), uno straordinario esempio di emancipazione per le donne della sua epoca.
.
Coltissima, esuberante ed eccentrica, si appassionò allo studio delle lingue, alla filosofia, alla storia e alla politica, ma nutrì grande interesse anche per la mineralogia e la matematica.
.
Famosi e controversi i suoi salotti di “conversazione”: ogni sera apriva le porte della sua casa per ospitare i più importanti uomini di scienza e cultura italiani e stranieri, tra cui anche Montesquieu.
.
Clelia ricevette un grande omaggio dal matematico Guido Grandi, che nei suoi studi sui fiori geometrici nominò alcune curve "clelie", in onore della Contessa.
.
Che il coraggio di Clelia di essere libera e diversa sia il migliore augurio per tutte le donne, oggi e ogni giorno dell’anno.
💛
.
.
.
✨
On Women's Day, we present Clelia del Grillo Borromeo Arese (1684-1777), an extraordinary example of the emancipation of women of her time.
.
Cultured, exuberant and eccentric; she became interested in the study of languages, philosophy, history and politics, but also had great interest in mineralogy and mathematics.
.
Her living rooms of “conversation” were famous and controversial: every evening she opened the doors of her house to host the most important Italian and foreign men of science and culture, including Montesquieu.
.
Clelia received a great tribute from the mathematician Guido Grandi, who in his studies of geometric flowers named some curves "clelias", in honor of the Countess.
.
May Clelia's courage to be free and different be the best wish for all women, today and every day of the year.
💛

#terreborromeo #lagomaggiore #lakemaggiore #borromeoexperience #artolvers #festadelladonna #8marzo #womensday #IWD2021