News and Press

Vitaliano VI Borromeo : une exposition organisée à l'Isola Bella célèbre le génie et le sens esthétique de son fondateur

L’Isola Bella célèbre son fondateur Vitaliano VI Borromeo avec une exposition qui retrace sa vie et surtout son œuvre – le navire qui émerge sur les eaux du lac Majeur – encore aujourd’hui source d’admiration et d’étonnement pour les visiteurs du monde entier.

Du 20 mars au 2 septembre 2020, le Palais Borromée accueillera l’exposition « Vitaliano VI. L’invention de l’Isola Bella », dédiée à son créateur,  400 ans après sa naissance et en l’année du Baroque Piémontais.

Installée dans la grande salle achevée par son descendant éponyme Vitaliano IX en 1956, la première partie de l’exposition couvre les principales phases de la vie de Vitaliano VI, véritable créateur de la fortune de la famille, renouvelée lors de la seconde moitié du XVIIe siècle, à travers des portraits et des sculptures, des médailles et des documents. L’exposition se poursuit en reconstruisant les étapes de la conception du Palais et des Jardins de l’île, où ont été actifs certains des meilleurs artistes lombards, d’Andrea Biffi à Filippo Cagnola, en dialogue constant avec l’architecte tessinois Carlo Fontana. Elle se termine par une collection de peintures, de sculptures et de meubles destinés à décorer les intérieurs du Palais, des œuvres commandées par Vitaliano VI, dont certaines n’ont jamais été exposées au public. Dans les salles de l’exposition, on pourra également retrouver les meubles et les tableaux originaux qui se trouvent encore là où le noble milanais voulait qu’ils soient.

C’est ainsi qu’est né l’un des exemples les plus extraordinaires du style baroque dans le nord-ouest de l’Italie.

Le comte Vitaliano VI, né en 1620, fut une figure importante dans l’histoire de la famille Borromée. Encore jeune, il entreprend une carrière militaire et se voit confier d’importantes missions diplomatiques qui l’amènent à entretenir une correspondance étroite avec les grandes figures de son temps. Homme cultivé et curieux, il prit en 1650 la direction des travaux de l’Isola Bella et, s’inspirant de Rome avec un esprit de grande indépendance et d’autonomie de choix, il reprit le projet, commencé par son père Charles III vers 1630, de créer un jardin sur la petite île appelée Isola Isabella. Vitaliano transforma cette idée en un cadre baroque grandiose, auquel il ajouta un palais majestueux. C’est ainsi que l’Isola Bella prit sa forme définitive.

Dans sa correspondance, conservée aux Archives Borromée, on peut trouver des lettres écrites aux architectes et aux ouvriers qui ont supervisé les travaux et surtout la correspondance avec son frère Giberto III, cardinal à Rome, avec lequel il a discuté du projet et des choix décoratifs, en dessinant parfois ses idées dans les marges des feuilles.

Au cours des siècles, le Palais s’est enrichi de nouveaux apports figuratifs, mais le point d’appui baroque voulu par Vitaliano VI est encore lisible dans la plupart des salles, où la décoration d’origine est présente. Collectionneur passionné, il créa un véritable cabinet des merveilles plein de raretés telles que des pierres, des marbres et des albâtres peints pour la plupart avec des compositions florales, des tableaux représentant des villages et des perspectives, des cadres décorés de cristaux de roche, d’agates et de lapis-lazuli. Le jardin a été lui aussi enrichi d’architectures en pierre recouvertes de mosaïques, de statues, de fontaines qui, avec les haies, composaient de véritables théâtres de verdure.

 

Articoli consigliati