Isole Borromee Isole Borromee
NATURE

L’APPARTEMENT DES GROTTES

Au Palazzo Borromeo de l’Isola Bella, un escalier moderne mène à l’étage inférieur, au niveau du lac, et conduit à une fascinante suite de six pièces fantaisistes, imitant des grottes naturelles, conçues et imaginées par Vitaliano VI Borromeo.

Le concept

L’idée ambitieuse de l’appartement « grotesque » a été imaginée par le comte Vitaliano VI Borromeo dès 1662 lorsque, dans une lettre à son frère Giberto III, il envisageait de créer des « salles d’été ayant l’apparence de grottes, comme, celles que j’ai vues au palais de la favorite du duc de Mantoue ».

Grâce à sa position presque au fil de l’eau, avec des fenêtres donnant directement sur le lac, c’était une invitation à profiter de la vue et de la brise des vents plus frais.

L’APPARTEMENT DES GROTTES
Les grottes du Palais Tè à Mantoue

Ce projet s’est probablement inspiré aussi de deux autres exemples lombards : les grottes des Visconti Borromeo à Lainate et celles de Bartolomeo Arese à Cesano Maderno.

Les grottes du Palais Visconti Borromeo à Lainate

Le projet

Ce n’est qu’en 1689 que le projet est confié à Filippo Cagnola, un architecte florentin que les Borromeo avaient envoyé à Rome pour étudier auprès de Carlo Fontana.

L’APPARTEMENT DES GROTTES
L’APPARTEMENT DES GROTTES

Dessins de Filippo Cagnola

Les six pièces du rez-de-chaussée, auxquelles on accède directement depuis le jardin, sont entièrement recouvertes de cailloux, de tuf, de lave, de résidus de charbon, de pietre lustre (marbre), de fragments de mica et d’éclats de marbre Candoglia. Le tout est enrichi d’ornements en stuc sur le thème de l’eau : coquillages, nymphes, sirènes, dauphins, poissons et tortues. Les sols sont recouverts de galets de rivière blancs, rouges et noirs, avec lesquels sont dessinées les armoiries des Borromeo.

Les travaux furent interrompus à la mort de Vitaliano et ne reprirent qu’en 1758, sous la direction de l’architecte Giulio Gallori.

L’APPARTEMENT DES GROTTES

L’APPARTEMENT DES GROTTES

L’APPARTEMENT DES GROTTES

La première grotte

La « salle des quatre piliers » a été la première et c’est probablement la seule, dont la voûte et les murs aient été achevés selon le projet de Cagnola. Elle a immédiatement suscité une grande admiration. Le 16 octobre 1689, Carlo IV Borromeo Arese, le neveu de Vitaliano, écrivait :

« Votre Seigneurie peut se féliciter de la plus belle chose de l'île. »

L’APPARTEMENT DES GROTTES

La deuxième grotte

La deuxième grotte se réfère essentiellement au thème des coquillages. On y trouve également une œuvre de sculpture néo-classique : le buste en marbre d’un condottiere de Giovan Battista Monti. La châsse contient un ensemble de coquillages et d’algues fossilisées disposés de manière à représenter une mystérieuse nature morte.

L’APPARTEMENT DES GROTTES

La troisième grotte

En revanche, la troisième grotte présente des fragments de marbre dans des tons rouge-blanc.

Au centre se dresse la délicate et séduisante statue de la Vénus endormie de Giovan Battista Monti. La douce sculpture grandeur nature a causé un certain embarras à Giberto V Borromeo, car un visiteur se plaignit du réalisme excessif de la statue. Le prince fut alors à deux doigts de décider de vendre la « scandaleuse » statue.

Heureusement, la merveilleuse sculpture est restée en place et peut être considérée à part entière comme le chef-d’œuvre absolu de Giovan Battista Monti, l’un des plus grands protagonistes du néo-classicisme.

L’APPARTEMENT DES GROTTES
L’APPARTEMENT DES GROTTES

La quatrième grotte

La quatrième grotte est décorée de motifs de coquillages, d’abeilles et de dauphins, et elle abrite une sculpture de Flora, la déesse du printemps et de l’abondance. Au centre se trouve une maquette du Bucintoro, le bateau de gala du doge de Venise, réalisée au début du XIXe siècle en souvenir du bateau original, qui a malheureusement brûlé pendant l’occupation de la Sérénissime par Napoléon.

La cinquième grotte

La cinquième grotte est la plus grande de l’appartement d’été. Elle est soutenue par quatre piliers et, comme les autres pièces, elle est décorée d’incrustations de pierre, de plaques de marbre noir, de stucs en forme de coquillages, de tortues, de divinités marines et d’étranges masques.

Elle fut achevée en 1690 et en 1772, les jeux d’eau furent installés par Carlo Croce, architecte et ingénieur hydraulique, pour « mettre en place de nouvelles fontaines en mosaïque », destinées à émerveiller les hôtes de l’île, mais qui ne sont plus utilisées aujourd’hui.

L’APPARTEMENT DES GROTTES

La sixième grotte

La sixième et dernière grotte, ornée d’une fontaine de 1772, abrite un spectaculaire ensemble de selles, de harnachements, de housses et de harnais pour chevaux décorés des armoiries des familles Borromeo, Barberini et Odescalchi, utilisés par la famille Borromeo lors de parades solennelles à cheval.

L’APPARTEMENT DES GROTTES
L’APPARTEMENT DES GROTTES

De cette dernière grotte, un passage agrémenté d’une statue indienne du XIe siècle représentant la déesse de l’eau, mène à l’escalier en colimaçon construit au XVIIe siècle pour relier les différents étages du palais à côté du salon.

Resté inachevé, avec les marches en granit directement fixées au mur comme des trompillons, c’est un petit chef-d’œuvre d’ingénierie.

L’APPARTEMENT DES GROTTES
L’APPARTEMENT DES GROTTES

La suggestion de ces lieux, qui aurait fait dire à l’abbé Jérôme Richard en 1766

elles ressemblent à ces îles enchantées d'Alcine ou de Calypso, ou de ces fées dont les pouvoirs de séduction étaient si puissants.

avait également impliqué Giberto III, qui donna à son frère Vitaliano des coquillages dont il n’hésita pas à dire qu’ils étaient

beaucoup plus beaux et plus précieux que ceux de la mer

L’APPARTEMENT DES GROTTES

L’étrange variété des matériaux, la fantaisie des décorations, le jeu baroque entre le naturel et l’artifice produisent une sensation d’émerveillement qui se renouvelle à chaque visite, et pas seulement pour l’agréable réconfort qu’offre la fraîcheur en été.

Nos partenaires
Instagram Feed
🖼 #Berthier130
Nella piccola Adorazione dei Magi che fu di Giulia Arese, moglie di Renato II Borromeo, la cura che Giulio Cesare Procaccini mette nella regia e nella resa delle figure, concepite come microsculture preziose, ci ricorda che l’artista attorno al 1605, sebbene trentenne, è da poco approdato all’arte della pittura.
.
Nato a Bologna, figlio di Ercole Procaccini il Vecchio e fratello di Camillo e Carlo Antonio, tutti rinomati pittori, Giulio Cesare fu l’unico della famiglia a iniziare la carriera artistica come scultore.
.
Questa tavola della Galleria Berthier è uno dei migliori esempi delle sue sperimentazioni giovanili, dove la pittura veloce, impetuosa e improvvisa rilegge i maestri di area emiliana, primo fra tutti il Parmigianino.
.
Giulio Cesare Procaccini
Adorazione dei Magi
1605 circa
Galleria Berthier, Palazzo Borromeo
Isola Bella
.
.
.
🖼 #Berthier130
In the little Adoration of the Magi by Giulia Arese, wife of Renato II Borromeo, the care that Giulio Cesare Procaccini puts into directing and rendering figures, conceived as precious microsculptures, reminds us that the artist, in around 1605, although thirty years old, had recently arrived in the art of painting.
.
Born in Bologna, son of Ercole Procaccini the Elder and brother of Camillo and Carlo Antonio, all renowned painters, Giulio Cesare was the only one in the family to begin his artistic career as a sculptor.
.
This panel from Galleria Berthier is one of the best examples of his early experiments, where fast, impetuous and sudden painting reinterprets the masters of the Emilian area, starting with Parmigianino.
.
Giulio Cesare Procaccini
Adoration of the Magi
Around 1605
Galleria Berthier, Palazzo Borromeo
Isola Bella

#terreborromeo #lakemaggiore #lagomaggiore #isolabella #palazzoborromeo #artlovers #berthier130 #galleriaberthier #paintings
Dalla magica cornice del Lago Maggiore alla fiabesca atmosfera di uno storico castello, le Isole Borromee e la Rocca di Angera tra le “Meraviglie” di @albertoangelarai1
✨
Un viaggio alla scoperta di tradizioni secolari, bellezze artistiche e paesaggi mozzafiato che rendono unico il nostro bel Paese.
🌍
Appuntamento martedì 4 gennaio 2022 alle 21:25 su @rai1official per tornare a viaggiare tra le #Meraviglie d'Italia.
.
.
.
From the magical setting of Lake Maggiore to the fairytale atmosphere of the historic castle, Isole Borromee and Rocca di Angera among Alberto Angela's “Wonders”.
✨
A journey to discover centuries-old traditions, artistic beauties and breathtaking landscapes.
🌍
Save the date! January 4th at 9.25pm on RaiUno to return to travel among the #Meraviglie of Italy.

#terreborromeo #lakemaggiore #lagomaggiore #isolabella #isolamadre #roccadiangera #MeraviglieLaPenisolaDeiTesori #AlbertoAngela #Italy #Travel
Pronunciate il nome Viburnum. Quale sensazione vi lascia?
🌿
Se vi sembra risuonare fortemente tra le labbra, come qualcosa dal carattere molto forte, è perché avete intuito la caratteristica dei suoi rami: la tenacia.
🏹
Gli antichi arcieri avevano scelto proprio il legno di Viburnum lantana per realizzare frecce leggere e dalla dirittura molto precisa. I rami del Viburnum opulus, invece, venivano usati come scudisci per cavalli.
❄️
Noi abbiamo scelto il Viburno per dare un tocco di magia ai viali dell’Isola Bella in inverno. Quando sbocciano sembrano batuffoli di neve profumatissima.
.
.
.
Say the name Viburnum. What feeling does it evoke?
🌿
If it seems to resonate powerfully between your lips, like something with a very strong character, it is because you have embodied the essential characteristic of its branches: tenacity.
🏹
Ancient archers chose the wood of Viburnum lantana to make light arrows with a very precise straightness. The branches of the Viburnum opulus, on the other hand, were used as shields for horses.
❄️
We have chosen the Viburnum to give a touch of magic to the paths of Isola Bella during the winter. When they bloom, they are like balls of fragrant snow.

#terreborromeo #lakemaggiore #lagomaggiore #isolabella #viburno #viburnum