Rocca di Arona

Acquisition de Rocca di Arona

Philippe Marie Visconti cède la «Rocca di Arona» en même temps que toute la commune comme fief à Vitalien Ier Borromée. Quatre siècles durant, la forteresse sur le Rocher restera entre les mains de la famille Borromée, et vit même naître le futur cardinal Saint Charles.