Isola Bella

Napoléon Bonaparte

Napoléon Bonaparte séjourna deux jours sur l’Isola Bella avec une suite d’environ soixante personnes. Le comte Borromée, vexé que l’armée française ait détruit la forteresse de la «Rocca» d’Arona, une de ses propriétés, refusa de l’accueillir en personne. Les lettres de l’administrateur du palais qui décrivent au comte de ce qui s’était passé parlent de la saleté, des meubles brisés et de la grossièreté sans nom de tout l’entourage de l’empereur. Heureusement, Napoléon trouva son séjour ennuyeux, autant sur l’Isola Bella que sur l’Isola Madre, où il alla chasser les faisans. Dans le palais, sa chambre est restée, avec le lit d’origine dans lequel il passa la nuit.